TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE ET GLANDES SALIVAIRES

Les sialadénoses alimentaires sont les plus fréquentes des sialoses et sont essentiellement parotidiennes.
L’excès d’aliments riches en amidon (pain, pomme de terre) entraîne une hyperplasie modérée parotidienne.
L’alcoolisme induit une dystrophie salivaire, bilatérale mais indolore.

Les syndromes anorexigènes (anorexie-boulimie avec vomissements), mais aussi les importantes dysrexies ou orthorexies peuvent provoquer des augmentation de volume des glandes parotides appelées parotidomégalies, indolores ou douloureuses, très inesthétiques chez ces jeunes femmes au visage par ailleurs très fin.

L’injection intra-glandulaire de toxine botulique sous contrôle échographique donne de bons résultats esthétiques à condition que le trouble du comportement alimentaire soit pris en charge en parallèle.

Toxine botulique

La toxine Botulinique est une protéine issue de culture bactérienne « Clostridium Botulinum ». Elle est utilisée depuis 1989 après les travaux d’Alan Scott dans la correction du strabisme et du blépharospasme de l’adulte, puis ultérieurement dans plusieurs pathologies musculaires comme le torticolis spasmodique, les spasmes de la face, les dysphonies etc…
Le traitement consiste à injecter de très faibles doses de substance active de toxine botulinique purifiée.
L’injection se fait sous contrôle échographique afin de n’injecter le produit que dans la glande ou la zone souhaitée de la glande.
L’effet de la toxine est toujours transitoire, durant de quelques semaines à quelques mois. Il faudra donc probablement renouveler les injections.

La toxine botulique est connue pour bloquer le fonctionnement des glandes salivaires, elle a aussi un effet anti-inflammatoire.

Son efficacité est prouvée dans l’assèchement des fistules salivaires (fuites de salive par la peau dans les suites d’une plaie) ou pour les excès de salivation dans des indications très précises.

Dans les hypertrophies des glandes d’origine alimentaire l’injection sous contrôle échographique peut donner de bons résultats en parallèle de la prise en charge psychologique et nutritionnel de la maladie.

Centre chirurgical Carnot

12 Avenue Carnot
75017 PARIS
Prise de rendez-vous :
+33 1 40 55 25 56

Clinique du Louvre

17 Rue des Prêtres Saint-Germain l’Auxerrois
75001 PARIS
01 53 40 60 60

CHU la Pitié-Salpêtrière

Service de chirurgie maxillo-faciale
47-83 Bd de l’Hôpital
75013 PARIS
+33 1 42 16 10 49